Des jeux de cartes à emporter partout pour s’amuser avec les maths

Bientôt les vacances ? Voici quelques jeux de cartes qui répondent aux critères suivants :

  • un scénario ludique qui ne fait pas trop penser à l’école ni aux apprentissages formels,
  • une taille compacte pour rentrer facilement dans un sac ou une valise,
  • un prix raisonnable.

Pour les plus jeunes tout d’abord

Le désormais classique BataWaf, proposé par Djeco,offre l’opportunité de jouer à la Bataille. Pour que les jeunes enfants puissent aisément comparer la valeur des cartes, les illustrations intègrent des échelles graduées (entre 1 et 6) avec un trait horizontal délimitant la taille de chaque animal (des chiens en l’occurrence, mais une version « félins » existe également : BataMiaou !) Des couleurs permettent, en outre, de guider les jeunes joueurs : plus la carte est colorée, plus l’animal est grand !

Nathan a tout récemment lancé 1, 2, 3 Tomate !, un jeu de cartes pour apprendre à additionner tout en s’amusant. Papa Ours et Maman Lapin ont de nombreux enfants affamés qu’il faut aider à nourrir. Mais attention, les ours ne mangent que des fruits jaunes et les lapins seulement les légumes rouges ! 

Les cartes “papa” et “maman” sont disposées en deux piles, faces visibles, au centre de la table. Chaque joueur reçoit quatre cartes fruits et légumes. À chaque tour, il s’agit de donner à un papa ou à une maman le nombre de fruits ou de légumes dont il a besoin, en comptant le nombre de points figurant sur son panier. Plusieurs cartes fruits ou légumes peuvent être posées en même temps pour avoir le bon compte. Si le compte est bon, le joueur dont c’est le tour gagne la carte papa ou maman correspondante.

Pour continuer à s’exercer à faire des additions et pour maîtriser les compléments à 10 : Top 10 !, édité par Janod. Il s’agit, là encore, d’un jeu de cartes amusant avec des illustrations qui plairont aux plus jeunes. Sur chaque cartes est représenté un certain nombre d’animaux de la ferme : 1 cochon, 3 vaches ou 6 lapins, par exemple.

Chaque joueur a sept cartes en main qui représentent 1 à 6 animaux. À chaque tour, un joueur dépose l’une de ses cartes au centre. Le but est de composer une ligne avec 10 animaux. Si c’est le cas, le joueur ayant réussi à poser la carte qui permet d’atteindre 10 enlève les cartes et rejoue. Il faut être le premier à se débarrasser de ses cartes !

Et la géométrie dans tout ça ?

L’éditeur Topla a eu la bonne idée de revisiter le classique Qui est-ce ? pour aider les enfants à découvrir les formes géométriques. Avec le jeu de cartes Top’détective chacun dispose de 24 personnages complètement géométriques et doit deviner le personnage caché de son adversaire. 

Chaque joueur a un jeu de cartes complet étalé devant lui, faces découvertes. Des questions sont posées afin d’éliminer les personnages qui ne sont pas concernés (par exemple : est-ce que ton personnage a une bouche en triangle ?)

Le but du jeu : être le premier à deviner le personnage caché de son adversaire !

Et pour les plus grands ?

Addigolo, proposé par Mattika Éditions est un jeu de cartes d’association et d’additions qui s’adresse à toute la famille. Cinq à 10 cartes sont distribuées aux joueurs, selon le nombre de joueurs. Selon la configuration, 10 ou 12 cartes sont placées au centre, face visible. Le reste constitue la pioche. 

Le principe du jeu est d’associer deux cartes de même couleur de façon à ce que le résultat de leur addition donne 10, 20 ou 30. Mais attention, cela ne suffit pas ! Seules les cartes dont le nombre est écrit en rouge apportent des points.

MultipliPotion, édité par On The Go Éditions, est le jeu idéal pour réviser ses tables de multiplication. Chaque carte est divisée en deux parties avec un côté « potion magique » et un côté « monstre ». 

En qualité de magicien, chaque joueur doit capturer cinq monstres adverses. Pour cela, rien de plus simple : le joueur dont c’est le tour doit multiplier le chiffre de deux de ses cartes, côté potion. Si le résultat de la multiplication est égal au nombre inscrit sur l’une des cartes du joueur attaqué, le monstre ennemi auquel il correspond est capturé.

Édité par Gigamic, le jeu de cartes 6 qui prend ! est un jeu de hasard et de stratégie. Quatre cartes sont disposées sur la table de façon à former une colonne, point de départ de futures lignes. Chacun dépose une carte à côté de la carte la plus proche en valeur mais en respectant l’ordre croissant. Celui qui pose la sixième carte d’une ligne donnée ramasse les cartes de la rangée concernée. 

L’objectif est de ne pas se trouver en position de compléter une ligne, afin de marquer le moins de points possible. Les points sont attribués grâce aux « têtes de bœufs » qui figurent sur les cartes. 

Un jeu addictif qui permet de classer des valeurs et d’additionner.

Quid des fractions ?

FractoDingo est l’un des jeux éducatifs de la gamme Aritma. Il s’agit d’une petite boîte métallique qui comprend des cartes “pirates” fournies avec quatre règles : Bataille, Bataille de comparaisons, Mistigri et Rami. Trois niveaux de difficulté sont prévus : les cartes vertes présentent des fractions indiquées sous forme de disques et d’écriture fractionnaire simplifiée, les cartes bleues proposent des fractions représentées sous la forme de nombres décimaux et en écriture littérale, et les cartes rouges comprennent, notamment, des additions de fractions. Des cartes qui peuvent bien sûr être mélangées !

L’éditeur Cat’s Family propose pour sa part le jeu de cartes Mathé Cat’s 1 – Les fractions. Les fractions sont formalisées de différentes façons (en lettres, en parts de tartes, en parts de disques, en parties de rectangles, en écriture décimale, etc.). À chaque carte sa formalisation. Neuf règles de jeu sont proposées (Bataille, Memory appelé ici MemoCats, UnoCats, Misty, Les Défis, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *