Maths et cuisine

Cuisine et mathématiques : une bonne recette pour rendre concrètes des notions de maths !


Certains enfants pensent que les mathématiques ne sont qu’une discipline enseignée à l’école. Que les mathématiques ne sont finalement qu’un ensemble de concepts qu’il faut maîtriser pour avoir de bonnes notes. (Certains parents le pensent aussi !) 

Or, même à niveau d’enfant, les mathématiques sont partout. Quand on lit l’heure sur une montre à aiguilles, lorsque l’on fait ses courses, quand on joue à un jeu de société, ou lorsque l’on fait de la musique, par exemple.

Et même en cuisine ! 

Maths et cuisine - parts de pizza

Lorsque vous invitez vos enfants les plus jeunes à vous aider à ranger les denrées, préparer les repas, à mettre la table, vous pouvez engager avec eux une conversation “mathématique” basée sur les quantités, le calcul et les estimations ou sur les formes géométriques. « Combien de couverts faut-il disposer à table ? » « Quelle forme ont les assiettes ? » « Ah, regarde, j’ai coupé le fromage en petits cubes pour mettre dans la salade, tu as vu ? » « J’ai découpé la pizza en huit parts, il en restera peut-être. » Etc.

Pour les enfants qui savent calculer, il est possible de poser des questions plus difficiles (selon leur niveau). « Combien restera-t-il de parts lorsque chacun aura eu une première part de pizza ? » « Combien de verres peut-on servir avec une bouteille de jus de fruit de 1 litre ? » Etc.

Mais, pas de doute. C’est lorsque l’on met en œuvre des recettes (salées ou sucrées, peu importe) que l’on compte, dose, convertit ou multiplie le plus ! Prenez une recette pour quatre personnes et changez les proportions : vous ne pourrez éviter d’utiliser les mathématiques !

Le produit en croix, cela vous parle ? 

Dans la recette d’un gâteau pour 4 personnes, il faut 120 grammes de farine et 3 œufs. Quelle quantité de farine et combien d’œufs aurez-vous besoin pour 6 personnes ?

Que dire des mesures ?

Maths et cuisine - mesures
  • 250 g de farine tamisée ou fluide
  • 4 œufs
  • 450 ml de lait (…)

Cette recette vous dit quelque chose ? C’est une recette de crêpes. S’il est facile de compter quatre œufs, se rendre compte de ce que représente 250 grammes de farine n’est parfois pas évident. Et comment interpréter 450 ml ?

Certains enfants peuvent rester perplexes lorsqu’on leur dit que 450 ml c’est presque la moitié d’un litre. Doser, peser, c’est rendre concret les unités de mesure. « 250 grammes c’est 250 fois 1 gramme. Le gramme, est donc très petit ! », pouvez-vous remarquer en préparant les crêpes du goûter avec avec vos enfants à qui vous aurez préalablement demandé de verser 250 g de farine dans verre doseur ou récipient. « Vous vous rendez compte : 450 ml c’est presque la moitié d’une bouteille de lait. Regardez, on peut vérifier avec la balance. Cela veut dire aussi que 450 ml est égal à 0,45 l ou 45 cl », pouvez-vous rajouter.

Sur ces notions, et bien d’autres encore, l’ouvrage « Les maths à toutes les sauces«  (Le Pommier, 2019), écrit par trois orthophonistes, apporte des conseils aux enseignants, éducateurs et parents « pour aider les enfants à apprivoiser les systèmes numériques et métriques. » 

« Au fur et à mesure que nous pénétrons dans une société de plus en plus virtuelle avec l’information offerte au moindre clic, les occasions d’explorer le monde du concret s’amenuisent », notent les auteures qui indiquent, par ailleurs que pour parvenir à envisager mentalement une action et son inverse en l’absence de matériel, il faut d’abord être capable d’imaginer cette action et l’avoir déjà réalisée. Pour elles, la cuisine est « un lieu privilégié pour accompagner ce passage du monde concret au monde abstrait et faire vivre les mathématiques. »

Et si vous conceviez des cookies ? 

maths et cuisine - cookies

La réalisation de ces biscuits ronds originaires des États-Unis a donné des idées à Charlotte Ducharme, blogueuse médiatisée passionnée par l’éducation positive, qui détaille pas à pas une recette pour 12 cookies entrecoupée de conseils pour faire des maths en même temps avec ses jeunes enfants. 

La jeune maison d’édition Topla a pour sa part lancé un kit « Mes cookies en multiplications«  destiné aux 6-8 ans, afin de leur offrir une activité amusante de découverte des multiplications en préparant des douceurs sucrées. Une idée reprise par le groupe Bayard qui a collaboré avec la start-up pour lancer son coffret « Cuisine des cookies avec les multiplications« . Dans cette boîte, sous prétexte de calculer la quantité d’ingrédients nécessaires à la réalisation de 4, 8, ou 12 cookies, l’enfant est invité à remplir une grille, suivant la pédagogie Montessori lui permettant de comprendre le principe de la multiplication.

Cuisiner a le mérite de rendre concret des notions qui peuvent parfois sembler abstraites aux enfants. Elle ajoute, par ailleurs, à l’expérience, la notion de plaisir : le plaisir de faire, le plaisir d’être en bonne compagnie et le plaisir de pouvoir déguster ensuite bons petits plats et desserts fabuleux !

Pourquoi s’en priver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *