Kingdomino-boîte

Kingdomino : des couronnes pour un royaume !

Edité par Blue Orange, Kingdomino offre une manière tout à fait originale de jouer aux dominos. Plus exactement, à la frontière du jeu de tuiles et du jeu de dominos, Kingdomino ne peut se jouer sans stratégie ni tactique ! Car la pose de dominos doit être réfléchie, de façon à bâtir un royaume qui rapporte le plus de points possibles.

Les 48 dominos du jeu comportent une face numérotée et une face représentant deux types de terrain parmi six variantes possibles (plaine, champs de blé, lac, marécage, forêt ou mine). Parfois, un bâtiment peut être illustré sur la tuile comportant entre 1 et 3 couronnes. Particularité du jeu : le fait d’imposer le placement de son domino tout en voyant les dominos disponibles pour le tour d’après. Il faut donc anticiper tout en adaptant son plan si nécessaire. 

Pour commencer, chaque joueur dispose d’une case « Château » de sa couleur. Il est possible d’y accoler n’importe quel type de tuile. Il dispose aussi d’un pion Roi, qui lui sert à désigner le domino il va prendre au tour suivant.

Au cours du jeu, chaque domino doit être accolé avec un autre domino partageant au moins une case en commun. Les cases même type doivent se toucher pour former un ensemble de cases connectées, un “domaine”.

Hors configuration à deux joueurs, les dominos de chacun doivent tenir dans un carré de 5×5 cases, incluant la case « Château » de départ.

Le but du jeu est de constituer les plus grands domaines possibles, et les plus rentables. Pour compter les points, en fin de partie, il faudra repérer les domaines et les couronnes affichées sur certaines tuiles. Chaque domaine rapporte autant de points que le nombre de cases qu’il comporte multiplié par le nombre de couronnes.

Information importante : les dominos, tous numérotés de 1 à 48. Au début de chaque tour, sont piochés aléatoirement quatre dominos que l’on place en colonne, les uns en dessous des autres, du domino au chiffre le plus faible numéro au domino dont le numéro est le plus élevé. 

Et les maths dans tout ça ?

Kingdomino permet réviser l’ordre croissant des nombres (pour sélectionner les tuiles à chaque tour) et qui offre surtout l’opportunité de revoir ses tables de multiplication (indispensables pour calculer les points grâce aux couronnes). 

Par exemple, un domaine comptant quatre forêts avec deux couronnes vaudra 8 points, une zone de deux emplacements mine avec trois couronnes rapportera 6 points. Mais attention : une étendue avec 10 champs blés ne comportant aucune couronne ne vaudra rien (0 points !), d’où l’intérêt de bien choisir ses tuiles !

Une petite gymnastique mathématique, l’air de rien ! 😉

Recommandé à partir de 8 ans (mais accessible à des enfants plus jeunes), Kingomino est un jeu pour 2 à 4 joueurs, pour des parties d’une quinzaine de minutes environ.

Ce que l’on aime : 

  • un jeu à la mécanique à la fois simple et originale,
  • un jeu intergénérationnel qui permet de jouer en famille,
  • des parties courtes (mais addictives),
  • un matériel de grande qualité avec des graphismes sympas,
  • le mode de comptage des points qui valorise une bonne stratégie et fait réviser ses tables de multiplication !

Ce que l’on aime moins :

  • ben… rien en fait ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *