Splendor : un jeu de gestion et de calcul raffiné

Splendor est un jeu édité par les Space Cowboys, distribué par Asmodée en France et à l’international.

Il s’agit d’un jeu de gestion dans lequel les joueurs sont des marchands de la Renaissance qui cherchent à étendre leur prestige en achetant des pierres précieuses.

Les joueurs achètent à l’aide de jetons des cartes « développement » (représentant des mines, des navires et des artisans). Ces cartes ont une valeur d’achat (il faut x jetons de couleur bleue, x jetons de couleur verte, etc.). Elles donnent toutes, également, un bonus permanent équivalent à un jeton spécifique, qui se soustraira au coût des nouvelles cartes.

Ainsi, acheter nécessite en permanence de calculer.

Disposition des cartes

Au centre de la table sont disposées : trois rangées de 4 cartes “développement”, une de niveau 1, une de niveau 2, une de niveau 3. Ces 12 cartes développement visibles forment un tableau.

Sur le côté sont placés des jetons de couleur. Six catégories de jetons représentant des gemmes de couleur différente (bleu-saphir, blanc-diamant, marron-onyx, vert-émeraude, rouge-rubis) et 5 jaune-or (joker) sont à disposition des joueurs.

Les cartes ont une valeur d’achat en gemmes. Elles rapportent elles-mêmes une gemme de couleur et des points de prestige pour les plus importantes (qui sont aussi les plus chères).

Lorsque l’un des joueurs arrive à totaliser 15 points de prestige, chacun finit de jouer son dernier tour et on totalise les points. Le joueur avec le plus grand nombre de points de prestige à l’issue du tour complet gagne la partie ! 

À son tour, un joueur peut prendre trois jetons de couleur différente parmi ceux disponibles, ou bien deux de la même couleur. Il peut également préférer dépenser ses jetons pour acquérir une carte. Il peut aussi réserver une carte à l’aide d’un jeton or.

Au fil de la partie, chaque joueur va ainsi accumuler des jetons et des cartes.

À chaque tour, il choisit ses jetons en fonction de la carte qu’il souhaite acquérir tout en sachant qu’un adversaire peut convoiter la même carte. Surveiller le stock de jetons de ses adversaires et essayer de démasquer leurs intentions peut alors être fort utile…

L’auteur du jeu conseille d’avoir toujours en tête un, deux ou trois coups d’avance, « car bien souvent dans la prise de jetons l’un d’entre eux est excédentaire par rapport à la carte visée. Ce jeton « de trop » doit être choisi en fonction de nouvelles cartes ciblées ou pour favoriser une pénurie fatale aux adversaires. »

Bref. Calculs et tactique sont nécessaires pour jouer à Splendor !

Carte « Noble »

D’autant qu’il y a trois niveaux de « cartes développement » avec des cartes qui apportent de plus en plus intéressantes. Sans perdre de vue les cartes « nobles ». En effet, lorsqu’un joueur dispose du nombre de jetons indiqué que ces cartes qui représente, chacune, un « noble mécène », ce noble peut lui “rendre visite” et ainsi lui attribuer trois précieux points de prestige.

Une partie de Splendor – qui peut être relativement rapide (30 minutes environ) – comprend, en fait, trois temps de jeu : un démarrage calme, un milieu de partie très disputé où chaque carte-développement représente un enjeu, avant une fin de partie où tout s’accélère !

Conseillé à partir de 10 ans, le jeu peut toutefois intéresser des enfants plus jeunes s’ils arrivent à comprendre l’aspect stratégique des achats.

Le jeu est de grande qualité : cartes et jetons sont agréables à manipuler et solides. Les illustrations sont particulièrement soignées et élégantes.

Ce que nous aimons : 

  • comme cela est mentionné sur la boîte, il s’agit d’un jeu « tactique, rapide et addictif ! »,
  • la mécanique du jeu à la fois simple et intéressante, permettant d’avoir des parties à rebondissements,
  • l’aspect calculatoire qui permet de parler du jeu sur notre site,
  • la qualité du support et des illustrations.

Ce que nous aimons moins :

  • les plus jeunes qui n’arriveront pas à anticiper des coups ou à comprendre les enjeux pourront jouer mais perdront presque à coup sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *