Folix, un memory des tables de multiplication à l’issue incertaine


Folix est un jeu primé en 2008 (médaille d’or au Concours Lépine) qui ne semble plus être commercialisé, en tout cas sur les grandes plateformes e-commerce. Néanmoins, on le trouve facilement d’occasion en version originale ou « mini » (avec un plateau et des pièces de jeu plus petits).

Folix ressemble au premier abord à un jeu de memory classique : 110 jetons avec des nombres sont à disposer face cachée sur le plateau. Mais il ne s’agit pas, ici, de retrouver deux jetons mentionnant le même nombre. Il faut, avec Folix, trouver les deux chiffres dont le produit donne le résultat indiqué sur l’une des cartes que l’on aura préalablement dévoilées (à chaque tour, deux cartes sont découvertes, ce qui offre deux possibilités de remporter deux pions).

Et ce n’est pas tout ! Pour pimenter le jeu, certains jetons n’ont pas de nombre mentionné. Une fois retournés, ils indiquent des actions spéciales à réaliser, ce qui rend le jeu très ludique et l’issue de la partie très incertaine. 

Mémoriser l’emplacement des jetons préalablement dévoilés est indispensable pour gagner. Mais, parfois les joueurs doivent, par exemple, tourner le plateau. Et là, cela devient beaucoup plus compliqué ! 

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore bien leurs tables de multiplication, les couleurs des cartes et des jetons peuvent aider : les cartes résultat sont de deux couleurs, identiques à celles des deux jetons dont elles sont le produit. Prenons l’exemple de la carte 21 qui est rouge et jaune : il faudra trouver un pion 3 rouge (tous les pions 3 sont rouges) et un pion 7 jaune (tous les pions 7 sont jaunes).

Ce que nous aimons :

  • des parties qui permettent de réviser ses tables de multiplication tout en s’amusant grâce aux pions spéciaux,
  • des couleurs qui peuvent aider les plus jeunes ou les enfants qui ne maîtrisent pas encore leur table afin qu’ils puissent participer sans être pénalisés.

Ce que nous aimons moins :

  • les parties peuvent être longues, du fait du grand nombre de jetons et de certains jetons pièges,
  • le système des couleurs permet de jouer en famille, quel que soit l’âge ou le niveau des participants mais il peut être un frein à l’apprentissage des tables dans la mesure où certains enfants vont retenir les couleurs et leur association plutôt que les chiffres et leur produit,
  • le design (couleurs et dessins) n’est pas des plus modernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *