Le Compte est Bon - Calcul mental

S’exercer au calcul mental : jouons au Compte est Bon !

Qui ne connaît pas le jeu télévisé Le compte est bon, composante de l’émission Des chiffres et des lettres ? Créé par Armand Jammot, ce jeu a été diffusé pour la première fois en 1972 et est toujours proposé (dans une version modernisée) par France 3 !

Le principe ? Réfléchir à des calculs à partir d’un résultat. Six nombres tirés au hasard doivent permettre de retrouver un résultat cible. Les quatre opérations sont autorisées mais les nombres utilisés ne peuvent servir qu’une seule fois. Plusieurs solutions sont parfois possibles.

Cette mécanique de jeu qu’Éric Trouillot, professeur de mathématiques et concepteur du jeu de société Mathador, nomme “calcul à l’envers” est utilisée par certains enseignants, en classe, pour aider les élèves à s’exercer au calcul mental.

Comme le rappelle Éric Trouillot ce type de calcul à l’envers donne du sens aux nombres et aux opérations et permet de pratiquer la décomposition des nombres. Selon lui, l’enfant est acteur de son calcul au lieu d’être un « automath ». Par ailleurs, le calcul mental à l’envers bénéficie d’un ressort ludique naturel car il est souvent perçu comme un défi à résoudre. Il consolide, en outre, le calcul direct.

« Je trouve ce jeu particulièrement intéressant car il ne s’agit pas simplement d’appliquer des techniques calculatoires mais de réfléchir pour se rapprocher d’un objectif : l’élève est amené à choisir quelle opération appliquer sur quels nombres, à travailler en plusieurs étapes et peut choisir (encore une fois) de poursuivre ou d’abandonner son calcul en cours pour essayer une nouvelle voie peut être plus efficace », explique « maître François », un enseignant, sur son blog.

Le jeu peut bien sûr être adapté au niveau des enfants et des notions à étudier. Il peut, par exemple, être exploité pour spécifiquement réviser les tables de multiplication. Prenons la table de 3, un nombre cible et quatre chiffres permettant de retrouver ce résultat. Avec la règle suivante : utiliser au moins une multiplication puis une autre opération pour obtenir le nombre cible, des chiffres pouvant ne pas servir.

Ici, l’enfant pourra répondre 3×5=15. Puis 4+6=10. Enfin 15+10=25 !

Un autre exemple ? Une enseignante propose de retrouver un nombre à trois chiffres (tous les chiffres doivent être différents et il ne doit pas y avoir de 0) à partir de 4 nombres « dizaines » et 4 chiffres « unités ».

Pour jouer en famille, plusieurs solutions :

  • imprimer des grilles trouvées sur internet comme celles proposées en téléchargement par « maître François« ,
  • jouer à des jeux de société comme Mathador ou, pour les plus jeunes, Opération Amon-Rê,
  • acheter (d’occasion) Magimixer (une sorte de cadre avec des dés intégrés que l’on fait rouler sur la paume de la main pour définir les chiffres à utiliser ainsi que le nombre cible).
  • jouer à des jeux en ligne ou disponibles sur mobiles (Il y en a beaucoup. Mathador en version numérique est plutôt bien fait et tient compte des règles de Mathador qui permettent de gagner des points en fonction des opérations utilisées. Le jeu est pour le moment accessible gratuitement pour aider les familles et les enseignants en matière de continuité pédagogique.)
  • regarder le jeu télévisé (en mettant l’émission sur pause pour prendre le temps de réaliser ses propres calculs, car les candidats, à la télé, sont rapides !)
  • ou simplement inventer ses propres résultats cibles tout en se donnant aléatoirement 5 ou 6 nombres à manipuler (si vous êtes frileux à l’idée d’imaginer vos propres grilles, des générateurs de jeu existent en ligne, comme celui-ci du site Dans mon cartable  ; sinon vous pouvez également investir dans des dés à 10 et/ou 12 faces).

Un exemple :

Et si vous séchez, si vous n’arrivez pas à trouver le résultat cible malgré tous vos efforts, pas de panique ! Le site dCode.fr vous sera d’une grande aide ! Un site qui ne doit pas vous amener à tricher pour autant ! 😉

Aller, un dernier exemple, version Mathador, pour la route :

Exemple de calcul proposé par Mathador Chrono, une version contre la montre du jeu en ligne Mathador.

1 réflexion sur “S’exercer au calcul mental : jouons au Compte est Bon !”

  1. Très joli article.
    Un petit indice pour trouver 517, il faut se dire que 517, c’est aussi 1 + 516 et que celui-ci se divise très facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *